Accrochez des histoires. Suivez nous sur les réseaux

Suivez nous

Suivez nous

Soyez informés des dernières photographies publiées

[contact-form-7 id="2101" html_class="default"]

Search

Fenêtre sur l’extérieur

de Solène Artaud
Prisonnière de la pénombre familière et rassurante de son esprit, elle s’y blottit pour se protéger du monde extérieur. Isolée dans sa noirceur, elle observe au travers d’écrans ce dehors qu’elle envie, mais qui lui semble si lointain.
Cover fenetre sur l'exterieur- solene artaud-galerie triangle

Créee durant l'hiver 2020

Cette série photographique qui se voulait personnelle s’est faite l’écho de la voix des étudiant.e.s.

Tel a été leur quotidien

Isolement, déprime et absence de vie sociale tel a été leur quotidien quand les mesures sanitaires à l’encontre de la covid-19 se sont inscrites dans le temps long.

Comment se construire ?

Je fais face aux questionnements de tous les étudiants en phase de se lancer professionnellement, à une période où l’on nous répète que le monde tel que nous le voyons est en suspens, qu'il faut attendre que la vie reprenne. Comment se construire et oser prendre des risques à la hauteur de ses rêves ?

Spectateur du monde

Comment se projeter dans l’avenir ? C’est ainsi que cette panique intérieure prend forme. Elle nous isole, nous enferme dans la torpeur, nous rend spectateur du monde qui nous entoure.

Décorez votre intérieur avec des histoires…

Comme Père Castor, racontez à vos proches l'histoire de votre photographie préférée. En prime, la livraison est gratuite !
La cité ocre- mise en situation- Galerie Triangle Choisissez votre photographie coup de cœur

La photographe
Solène Artaud

Solène est une jeune photojournaliste touchante qui traite de sujets sociaux culturels variés.
Elle sait se fondre dans le décor pour révéler des scènes probantes de l'actualité, mais également se mettre en scène pour parler des inégalités de notre société.
En savoir plus sur Solène
ortrait Solène Artaud- Galerie Triangle

les séries des autres photographes de la galerie triangle

Terres obsidiennes

Sombre et profonde entre tes mains 
Cette pierre d’obsidienne
Roule. Le soleil se tourne et la nuit vient
Derrière l’opaline, une autre lumière s’éveille
Et sourd s’ouvre
Ce monde qui t’appartient

Texte d'Amélie Samson
Découvrir la série

Marseille poussière

Casiers pourris, fourmilières mortes.
Acide, poussière, ascenseurs.
Quel étage ?
Bâtiment B
Ou je ne sais plus - tout pareil.
Répétition, mathématique - modernité.
Découvrir la série