Accrochez des histoires. Suivez nous sur les réseaux

Suivez nous

Soyez informés des dernières photographies publiées

[contact-form-7 id="2101" html_class="default"]

Search

Dolor y Gloria

de Marie Magnin
Douleur et gloire. Ce qui se joue en ce moment à Lanzarote pourrait bien reprendre le titre du dernier film de Pedro Almodovar, qui a tourné sur ces terres.
Cover dolor y gloria-marie magnin-galerie triangle

Elle attire des hordes de touristes

La douleur d’une station balnéaire exsangue. Puerto del Carmen est l’un des symboles forts du tourisme de masse aux Canaries. Située juste à côté de l’aéroport, elle attire depuis les années 70 des hordes de touristes essentiellement britanniques et allemands.

La pandémie l’a vidée de ses visiteurs

Aujourd’hui, la pandémie de Covid-19 l’a vidée de ses visiteurs. Seuls restent les résidents et quelques retraités étrangers, retirés sur ce caillou chaleureux une partie de l’année.

Un paradis pour les riders du monde entier

La gloire d’une petite enclave. Au pied d’une falaise vertigineuse, à l’extrême nord de l’île, Caleta de Famara est un paradis pour les riders du monde entier. Ici, la vie est rythmée par les marées et les sessions de surf, la Covid paraît bien loin.

Le village surfe sur la vague

Les professionnels reconnaissent même que les affaires tournent plein pot depuis un an. Mieux qu’avant même, car les touristes sont en quête de nature, de sport et de vacances aux risques Covid limités. Le village surfe sur la vague avec succès et légèreté.

Décorez votre intérieur avec des histoires…

Comme Père Castor, racontez à vos proches l'histoire de votre photographie préférée. En prime, la livraison est gratuite !
La cité ocre- mise en situation- Galerie Triangle Choisissez votre photographie coup de cœur

La photographe
Marie Magnin

Sa douce sensibilité a amené Marie à traiter des sujets émouvants et percutants, allant d'une station balnéaire touchée par la crise au devenir d’un bal musette. Grâce à son regard vrai et juste elle nous transporte dans chaque histoire avec délicatesse.
En savoir plus sur Marie
Portrait Marie Magnin-galerie triangle

Les autres séries de
Marie Magnin

Chez Totor, à la croisée des solitudes

C'est un rendez-vous que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. On y vient pomponné, bien sapé, le dimanche après-midi, c'est bal musette, chez Totor, dans le petit village de Publier, sur les hauteurs du Lac Léman en Haute-Savoie.
Découvrir la série

les séries des autres photographes de la galerie triangle

Littoral

Réalisée sur différents littoraux européens cette série d'images est un travail autour de la couleur et de l’oisiveté caractéristique des bords de mer estivaux.
Découvrir la série

Au royaume du Pélican

« Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. Mais peu d'entre elles s'en souviennent »
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
Découvrir la série