La promesse de l’aube

de Caroline Fernandez
Cette série s’est construite avec le temps. Elle est faite d’images du quotidien pour former un récit fictif dont les protagonistes sont souvent mes propres enfants.
Cover- la promesse de l'aube- galerie Triangle

Le reflet de ma propre enfance

Mais ce n’est pas véritablement eux que je photographiais à ces instants. Je voyais en eux le reflet de ma propre enfance.

Un travail subjectif, imaginaire et poétique

Il parle de liberté, d’innocence, d’insouciance, mais aussi de solitude et de nostalgie comme autant de réalités qui lient les enfants que nous étions aux adultes que nous sommes devenus.

Accrochez des histoires…

Comme Père Castor, racontez à vos proches l'histoire de votre photographie préférée. En prime, la livraison est gratuite !
mise en situation mip Pava-galerie triangle Choisissez votre photographie coup de cœur

La photographe
Caroline Fernandez

C'est un doux voyage dans nos souvenirs, dans notre quotidien aussi, que nous propose Caroline. Remplies de sensibilité de douceur et de simplicité, ses images nous amènent dans son univers aux nombreuses références cinématographiques et littéraires.
En savoir plus sur Caroline
Portrait Caroline Fernandez- galerie triangle

Les autres séries de
Caroline Fernandez

Le goût de l’air

Été 2020. Voyage en famille, escapade sur la côte d’Opale. Comme une bulle d’oxygène en plein cœur de la crise.
Découvrir la série

les séries des autres photographes de la galerie triangle

Chez Totor, à la croisée des solitudes

C'est un rendez-vous que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. On y vient pomponné, bien sapé, le dimanche après-midi, c'est bal musette, chez Totor, dans le petit village de Publier, sur les hauteurs du Lac Léman en Haute-Savoie.
Découvrir la série

Nous savons que nous mourrons un jour

Dans les paysages de l’enfance, les corps, l’abandon, l’amour et le temps se mélangent dans un réel fantasmé.
Découvrir la série