Accrochez des histoires. Suivez nous sur les réseaux

Suivez nous

Suivez nous

Soyez informés des dernières photographies publiées

[contact-form-7 id="2101" html_class="default"]

Search

Marie Magnin

Sa douce sensibilité a amené Marie à traiter des sujets émouvants et percutants, allant d'une station balnéaire touchée par la crise au devenir d’un bal musette.

Grâce à son regard vrai et juste elle nous transporte dans chaque histoire avec délicatesse.
Après une formation en droit puis en journalisme, Marie Magnin travaille d’abord pendant une dizaine d’années comme journaliste reporter d’images puis chef monteuse pour la télévision avant de devenir photojournaliste.

Basée à Paris, et membre du studio Hans Lucas depuis 2017, elle couvre l’actualité sociale et politique pour la presse, et développe des projets photographiques documentaires.

Son travail questionne la vulnérabilité, l’isolement, la rudesse de la société.
2020
Peine de genre - festival Face à la mer à Tanger

2019
Chez Totor, à la croisée des solitudes - Festival de photoreportage Barrobjectif

2017
Au loin, l’Angleterre - Exposition à Nutriset à Rouen,
à l’occasion d’un cycle de conférences sur les populations en mouvement

2016
Au loin, l’Angleterre - Festival Confrontations Photo de Gex

2016
Au loin, l’Angleterre - Gobelins l’école de l’image
Portrait Marie Magnin-galerie triangle
Coup de 💜

Les romantiques

Cette photo, c'est une histoire d'amour, l'amour de la danse, de la vie et surtout l'amour tout court. Et vous quel est votre photographie coup de cœur ?
Chez Totor, at the crossroads of solitudes.Chez Totor, à la croisée des solitudes. Découvrir Les romantiques

Les séries de Marie Magnin

Marie nous fait voyager dans deux univers différents : l'un parlant de danse, d'amour, de nostalgie, l'autre illustrant des paysages abandonnés par les touristes suite à la pandémie. Deux histoires parfaitement mises en valeurs grâce à une technique irréprochable.

Dolor y Gloria

Douleur et gloire. Ce qui se joue en ce moment à Lanzarote pourrait bien reprendre le titre du dernier film de Pedro Almodovar, qui a tourné sur ces terres.
Découvrir la série

Chez Totor, à la croisée des solitudes

C'est un rendez-vous que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. On y vient pomponné, bien sapé, le dimanche après-midi, c'est bal musette, chez Totor, dans le petit village de Publier, sur les hauteurs du Lac Léman en Haute-Savoie.
Découvrir la série