Quelques étés

de Théo Giacometti
Il nous reste quelques étés
Ça finit toujours avec une petite musique triste, mais qu’on aime bien, quand on dit au revoir aux copains et qu’on sait qu’il faut grandir encore.
Vieillir déjà.
Cover Quelques étés- theo giacometti- galerie triangle

Tu sais,

il parait qu’on passe que quinze étés avec nos gosses, elle m’a dit.
Je me revois encore jeune ado malheureux, gauche et ennuyeux.
Il y avait cette fille dont j’étais amoureux. Elle avait un rire triste et des mains froides.

Je croyais que je deviendrai un homme un jour, costaud et beau.

Mais déjà autour le sol est sec et poussiéreux.
La nuit profonde et si chaude, et les filles si belles quand elles rient dans
mes yeux, en regardant un oiseau s’envoler.

Il me reste encore

Quelques étés et tout l’or de ma vie.
Et puis
Et puis y'a Frida...

Accrochez des histoires…

Comme Père Castor, racontez à vos proches l'histoire de votre photographie préférée. En prime, la livraison est gratuite !
mise en situation mip Pava-galerie triangle Choisissez votre photographie coup de cœur

Le photographe
Théo Giacometti

Le travail de Théo nous transporte systématiquement. Il écrit aussi bien avec ses mots qu'avec ses images. Les histoires qu'il nous raconte sont passionnantes, allant d'un village Inuit, à des villes étouffantes de monde et d'inégalités.

En savoir plus sur Théo
Portrait théo giacometti-galerie triangle

Les autres séries de
Théo Giacometti

I’m not from here

Tout commence dans un avion, comme souvent. Ou dans un aéroport, on sait jamais. Ça fait du bruit, ça court, ça gueule. Des foules de gens serrés comme il n’en existe plus. Je cherche le vol pour Las Vegas, en me demandant bien ce qui m’a pris. Je viens te rejoindre.
Découvrir la série

Immaqa

Nous sommes début janvier partout sur la planète et l’hiver est déjà bien installé dans l’hémisphère nord. Le monde grouille et s’agite, vend, achète et transporte, à toute vitesse. Mais ici, au Groenland, l’agitation semble lointaine...
Découvrir la série

Marseille poussière

Casiers pourris, fourmilières mortes.
Acide, poussière, ascenseurs.
Quel étage ?
Bâtiment B
Ou je ne sais plus - tout pareil.
Répétition, mathématique - modernité.
Découvrir la série

les séries des autres photographes de la galerie triangle

Poesia del palmar

C'est dans la province de Cadiz au sud-ouest de l'Andalousie que cette série créative emplie de poésie met à l'honneur son atmosphère et son littoral.
Découvrir la série

La mémoire de l’intime

" Je ne sais pas quand cette série a commencé précisément, probablement pas à la première photo, je crois que tout cela remonte à bien plus loin, je crois que tout cela remonte à ma propre enfance."
Découvrir la série