Ethanol

de Nicolas Serve
Ce 9 janvier 2019, c’est titubant que je pousse la porte d’entrée de cette clinique qui sera mon refuge pour les trois semaines à venir. À l’heure où j’écris ces mots, voilà plus de quatre ans que je n’ai pas touché à une goutte d’alcool, cette drogue dure dont la dépendance, une fois installée, est plus forte encore qu’à l’héroïne.
couverture série ethanol nicolas serve

Ce doux poison

que l’on peut se procurer à chaque coin de rue, dans chaque bistrot ou chaque épicerie et qui tue chaque année 41 000 personnes en moyenne sur notre territoire.

J'ai sombré peu à peu

dans cette addiction et, dans un élan de lucidité, j'ai eu le courage de me prendre en main, avant que la dépendance ne s'installe définitivement.

Ce journal intime

composé d'impressions, d'instantanés, de formes plus ou moins abstraites, traduit un état d'être ambivalent, entre force et fragilité, entre fierté et honte, un univers où les tentations sont telles des bêtes sauvages tapies dans l'ombre et prêtes à vous sauter à la gorge.

Le manque est là

plus ou moins présent d'un jour à l'autre, comblé par une batterie de médicaments dont il est tout aussi difficile de se départir.

J'ai fait le choix de lever ce voile.

Ce qui a motivé ce geste tient en un mot : "alcool" qui, en arabe, peut être traduit par "le menteur" ou bien " le voile".

Accrochez des histoires…

Comme Père Castor, racontez à vos proches l'histoire de votre photographie préférée. En prime, la livraison est gratuite !
mise en situation mip Pava-galerie triangle Choisissez votre photographie coup de cœur

Le photographe
Nicolas Serve

D’une sensibilité exacerbée, Nicolas nous plonge dans son univers et sa vision du monde avec beaucoup de sincérité et d’émotion. La frontalité avec laquelle il aborde les sujets se ressent dans ses photographies toujours réalisées avec une maitrise parfaite de l’image et de l’écriture.
En savoir plus sur Nicolas
portrait Nicolas Serve-©Orianne Ciantar Olive 2

les séries des autres photographes de la galerie triangle

Memento Mamy

Traiter un sujet intime implique de définir une distance, tant physique qu’émotionnelle. Étant acteur du vieillissement de ma grand-mère, être un photographe-observateur est tant un privilège qu’un frein.
Découvrir la série

BEING

J’ai d’abord pensé que je voulais une fille, une manière de me rassurer, de me projeter.
Découvrir la série